BIO

Né en 1968 dans le sud de la France, Stéphane Pachot aborde très tôt la création artistique en autodidacte. Après un passage à l’école des beaux-arts d’Avignon, il commence sa vie professionnelle à Paris comme photographe.

En 1990, il découvre le cinéma sur le tournage mythique du film «Les Amants du pont Neuf» de Leos Carax, où il travaille comme régisseur adjoint. Puis s’en suit une période de voyages avec une longue traversée des Etats-Unis, un voyage initiatique qui lui donne le goût de l’aventure et de la rencontre.

Dans les années 90, il travaille sur de nombreux courts-métrages de fiction comme cadreur ou monteur. En 1996 il part à New York pour réaliser son premier court-métrage en 16mm «Unlucky», film produit dans le cadre d’une formation au New York film Academy.

L’année suivante, nouvelle expérience new-yorkaise pour le tournage de «Looking for Woody», un court-métrage qu’il co-réalise avec 6 autres compagnons. Il signe également le montage et la musique du film. Ce film très original, constitué uniquement de photographies et d’enregistrements sonores aura une sortie remarqué et sera diffusé sur plusieurs chaînes TV dans le monde dont Arte.

Parallèlement il réalise de nombreux films institutionnels et publicitaires pour des agences de communication. Fort de son expérience audiovisuelle polyvalente, Stéphane Pachot exploite également ses aptitudes pédagogiques en tant que formateur pour des écoles de cinéma et des sociétés privées en France et à l’étranger.

En 2001, il  part au Brésil puis au Liban, avec le réalisateur Degaulle Eid, pour tourner le film «Maudit soit l’exil», un documentaire fiction de 52 minutes. Co-auteur du film, il est également cadreur et monteur. Le film sera acheté par TV5 qui programme une centaine de diffusions sur les 5 continents.

Entre 2002 et 2004, Stéphane Pachot compose successivement 2 musiques de pub pour des spots TV (annonceurs : ANIBI et ACTIS), diffusés sur toutes les chaînes françaises. Il compose et produit également un 1er album musical  sous le nom de YODACITY.

Depuis 2005 il s’attache à développer un style documentaire poétique où l'humain est placé au centre des enjeux en s’intéressant notamment au patrimoine immatériel de l'humanité. Ainsi il réalise le film « Qhapac Nan, la voix des Andes », un long-métrage documentaire qui dresse un portrait impressionniste des communautés rurales de la cordillère des Andes, également une série de films pour le MuCEM sur le patrimoine de la Durance, ou encore un web-documentaire pour TV5 sur la culture japonaise.

Tous ces voyages deviennent prétextes à création. Auteur, réalisateur, cadreur, monteur et compositeur, il met petit à petit ses divers talents au service du réel et de la rencontre, et cherche à porter un regard poétique sur la réalité du monde d'aujourd'hui.

 




 
"LA POLYVALENCE N'EXCLUE PAS LA COMPETENCE..."

Anglais bilingue

Membre de la SACEM, de la SACD, et de la SCAM.

FONCTIONS

Auteur, réalisateur, compositeur.
Directeur artistique.
Photographe, cadreur, monteur.
Webmaster.
Formateur.

COMPETENCES TECHNIQUES

photo argentique et numérique.
Développement et infographie.
Caméra 16/35 mm et tous formats vidéo.
Spécialiste systèmes 35/DV.
Montage traditionnel et virtuel.
Prise de son.
Mixage et étalonnage.

LOGICIELS

Photoshop, Illustrator, Dreamweaver, Flash, Cubase, Logic Pro, Suite Final Cut Pro....